Église Saint-Henri de Mascouche

Église Saint-Henri de Mascouche. Photo parue dans Le diocèse de Montréal à la fin du XIXème siècle, Eusèbe Senécal imprimeur, 1900

Recherche par Jean-Claude Coutu

Église Saint-Henri

L’église actuelle a été bénie par Mgr Fabre de Montréal, le 17 juin 1885.  Les architectes, Victor Bourgeau et E. A. Leprohon, ont conçu un exemple très représentatif de l’architecture néo romane typique de la fin du19e siècle.

Le journal La Minerve du 24 juillet 1885 affirme que l’église St-Henri est un endroit « où tout s’harmonise dans un ensemble gracieux et délicat qui borne l’œil pour le charmer davantage et lui faire goûter de plus près l’idéal mystique vers lequel la foi entraîne notre piété ».

Sur la façade, la statue de Saint-Henri, empereur d’Allemagne, qui surmonte le portique, est une œuvre de l’artiste Carli et un don de la famille Dupras.

Ancienne église de Mascouche

Vue des deux églises et de l’ancien cimetière vers 1886.
À l’avant, la première église de style sulpicien construite en 1781, agrandie en 1844 et démolie en 1886 pour faire place à la nouvelle église construite en 1885 que l’on aperçoit à l’arrière.
L’ancien cimetière clos avec charnier et hangar a été déménagé en 1905 au bout de la rue Dugas.

La Crypte

La crypte au sous-sol de l’église contient un cinquantaine de tombeaux de l’élite Mascouchoise de la fin du 19e et du début du 20e siècle,  dont celle de Pierre-Louis Morin, dessinateur topographe, portraitiste, professeur de dessin, architecte et chanteur, géographe et directeur du Cadastre de la province de Québec. On lui doit, entre autres, de nombreux portraits de personnages historiques du Québec (Cartier, Champlain, Maisonneuve, etc.) ainsi que le plan du manoir Masson de Terrebonne et d’un plan nominatif des terres du village de Mascouche en 1884.

Enfeu se trouvant dans la crypte de l’église. Photo : Jean-Claude Coutu, 19 mars 2010

Les oeuvres d’art

Trois œuvres restaurées en 2004 du peintre natif de Mascouche Georges Delfosse (1869-1939) : Saint-Roch, L’éducation de la Vierge Marie par Sainte-Anne et Saint-Joachim et Saint-Antoine-de-Padoue, et quatre tableaux de l’abbé Jules-Bernardin Rioux (1835-1921) : Le Baptême du Christ, Le Vœu de St-Henri, Le tombeau du Christ et La Sainte-Famille) ornent le chœur de l’église paroissiale.

Église Saint-Henri, oeuvres

Oeuvres dans le choeur de l’église. Photo: Collection SODAM

La lumière fût !

Ce n’est qu’en 1914 qu’on y installe l’électricité; jusqu’alors, on ne s’éclairait qu’à la lampe au pétrole. Plusieurs des éléments architecturaux ont depuis disparus : la chaire, la balustrade, les colonnes marbrées; seule une partie de l’ornementation des murs et des plafonds a été conservée lors de l’aménagement d’une toilette à l’arrière.

Église Saint-Henri de Mascouche

Photo: Prêt de Laurent Crépeau. Collection Huguette Lévesque-Lamoureux / Ville de Mascouche

L’orgue

L’orgue de l’église Saint-Henri de Mascouche est daté de 1905 a été fabriqué par Casavant Frères, une des entreprises les plus respectées mondialement dans le domaine de la facture d’orgues et est le 225e à avoir été construit par la prestigieuse maison.

Orgue de l'église Saint-Henri, Mascouche

Photo: Collection SODAM

 

Nos précieux partenaires